Quel est le message politique du Parti Blanco ?

Blanco souhaite que les électeurs estimant qu’aucun parti ne mérite leur voix puissent jouir d’une représentation à la Chambre des représentants.
Nous pensons que le meilleur moyen de représenter ces électeurs est le siège non attribué, c’est-à-dire un siège qui ne reviendra à aucun des partis élus.
Pour y arriver, nous créons un parti ayant cet unique objectif comme programme.

 

Que fera un élu Blanco ?

Deux choses.

La première, proposer une réforme de la Constitution et de la loi électorale afin que le Parti Blanco soit remplacé par une nouvelle option sur les bulletins de vote : l’option ‘siège non attribué’. Cela représente un travail considérable, pour lequel chaque élu sera assisté d’experts en différents domaines.

La seconde, assurer la représentation des citoyens ayant voté pour le Parti Blanco, à la Chambre.

Lors de chaque vote qui s’y déroule, un certain nombre de représentants doivent être présents pour que le vote puisse avoir lieu (https://www.dekamer.be/kvvcr/pdf_sections/pri/fiche/fr_13_02.pdf). L’absence des élus Blanco pourrait rendre ce nombre insuffisant et dès lors faire du Parti Blanco une opposition active, ce qui n’est absolument pas le but recherché.

Lors de ces votes, chaque élu Blanco s’engage à s’abstenir, à l’exception du vote concernant notre proposition.

N’y a-t-il pas un risque de bloquer plus de situations au Parlement en y amenant des sièges non-attribués ?

Représenter une réalité (près de 440.000 Belges ont voté blanc/nul en 2019) en se voyant attribuer des sièges à la Chambre des représentants n’y bloquera pas davantage de situations. Une majorité se formera entre les partis désireux de former un Gouvernement fédéral, mais avec un nombre de Représentants plus représentatif de ce que les électeurs auront indiqué sur leurs bulletins de vote.

Le Parlement est le lieu de débats où les forces en présence échangent leurs arguments. Pourquoi s’y rendre uniquement pour des abstentions ?

Tout simplement par souci de démocratie, pour représenter une réalité ignorée lors de la répartition des sièges : des centaines de milliers de personnes qui font la démarche d’exprimer un choix qui n’est pas pris en compte.

Que ferez-vous des dotations que vous recevrez ?

 

Pour percevoir le premier euro de subsides, il faut obtenir au moins un élu. Celui-ci aura un salaire comme chaque Représentant de la Chambre.

Les subsides perçus serviront notre unique projet : modifier la loi électorale afin de pouvoir voter directement pour un siège non-attribué, sans besoin du Parti Blanco pour cela.

Cet unique point de programme amène de nombreux éléments à étudier (quorum, nombre de sièges nécessaires pour former une majorité, etc). Ces études impliquent d’importants besoins financiers.

Notre parti n’a aucun but lucratif. Nous nous engageons à être le plus transparent possible au sujet de nos dépenses.